Le CBD, une solution à la crise des opioïdes

Le CBD, une solution à la crise des opioïdes

L’épidémie de l’abus d’opioïdes est un grave problème de santé publique à l’échelle mondiale. Cette épidémie a mis en évidence un besoin urgent de nouvelles options thérapeutiques, considérant que les options de traitement actuelles, comme la méthadone et la buprénorphine, malgré leur efficacité, comportent des stigmates et des risques de dépendance, les rendant sous-utilisées. En réponse à ce défi critique, le cannabidiol (CBD) a émergé comme un outil potentiel de réduction des dommages dans la lutte contre l’abus de substances.

Des études récentes suggèrent que le cannabidiol (CBD) pourrait être utile comme méthode de réduction des dommages pour ceux qui ont une consommation problématique de substances. Les applications sont nombreuses: de l’utilisation du cannabis pour traiter la douleur chronique à son potentiel pour réduire la dépendance aux opioïdes.

Que sont les opioïdes?

Les opioïdes représentent une ressource cruciale pour traiter la douleur sévère, en particulier dans les situations post-opératoires ou dans le contexte de maladies chroniques graves comme le cancer. Cependant, comme tous les médicaments, ils comportent des risques significatifs, surtout à long terme. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, l’utilisation des opioïdes sur ordonnance peut entraîner des effets secondaires tels que nausées, vomissements, dépression, confusion et somnolence. De plus, elle peut conduire au développement d’une tolérance au médicament, augmenter la sensibilité à la douleur et créer une dépendance physique. Cela signifie qu’au fil du temps, une plus grande quantité de médicament pourrait être nécessaire pour obtenir le même effet analgésique.

Les opioïdes comme la morphine, la codéine, l’oxycodone, la méthadone, le tramadol et le fentanyl non seulement soulagent la douleur mais peuvent également induire de l’euphorie, augmentant le risque de dépendance, surtout avec une utilisation prolongée ou non conforme aux indications médicales. À des doses élevées, les opioïdes peuvent causer de graves problèmes respiratoires pouvant mener à la mort, et ce risque augmente s’ils sont utilisés avec de l’alcool ou des sédatifs. L’épidémie des opioïdes, définie comme l’un des problèmes de santé publique les plus graves contemporains, met en évidence la nécessité critique de revoir l’utilisation et la gestion de ces médicaments pour réduire leur impact dévastateur sur la santé publique.

La crise des opioïdes

La crise des opioïdes est un phénomène mondial d’une ampleur alarmante qui concerne l’utilisation non médicale des opiacés à travers le monde. Aux États-Unis, cette crise a été caractérisée par quatre vagues: l’augmentation des décès par surdose d’opioïdes sur ordonnance dans les années 90, suivie de l’augmentation des décès par surdose d’héroïne en 2010, et ensuite des décès par surdose d’opioïdes synthétiques, en particulier les fentanyls, à partir de 2013. En 2021, environ 70 600 personnes sont mortes aux États-Unis à cause de surdoses impliquant des opioïdes synthétiques autres que la méthadone, principalement des fentanyls.

Globalement, la culture illicite de pavot a augmenté de 26 % en 2022, atteignant environ 316 000 hectares, avec l’Afghanistan détenant traditionnellement la majeure partie de la production mondiale et le Myanmar émergeant comme un autre important producteur. La saisie d’opioïdes à l’échelle mondiale a maintenu des niveaux élevés depuis 2016, avec une augmentation significative des saisies de médicaments contenant des opioïdes.

Des pays comme l’Iran et le Pakistan ont représenté la majorité des opioïdes illicites saisis en 2021. De plus, la production d’opioïdes synthétiques est associée à quelques pays clés comme la Chine, l’Inde, le Mexique et la Russie, avec la Chine en particulier ayant subi des changements législatifs significatifs pour contrôler la production de fentanyls et de substances apparentées.

Comment le CBD fonctionne-t-il pour réduire les symptômes de sevrage des opioïdes?

Il existe de plus en plus de preuves des avantages de l’utilisation du cannabis dans le traitement de la dépendance aux opioïdes. Le CBD agit à travers le système endocannabinoïde du corps, un système fondamental pour le maintien de l’équilibre et du bien-être général. Ce système est constitué de récepteurs cannabinoïdes situés principalement dans le cerveau et le système nerveux central. Lorsque le CBD est consommé, il se lie à ces récepteurs cannabinoïdes, contribuant à réduire les symptômes de sevrage des opioïdes.

En outre, le CBD est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, qui peuvent soulager la douleur musculaire et l’inflammation souvent associées à l’arrêt des opioïdes. De plus, le CBD peut également réduire l’anxiété et l’irritabilité, des symptômes courants pendant la phase de sevrage des opioïdes, améliorant ainsi l’humeur et contribuant à prévenir les rechutes. Cependant, il est important de noter que le CBD n’est pas un remède contre la dépendance aux opioïdes. C’est seulement une solution temporaire pour soulager les symptômes.

La recherche

Une nouvelle recherche publiée en 2023 par sept chercheurs dans la revue médicale “The Canadian Journal of Psychiatry” vise à synthétiser les preuves disponibles sur le CBD comme outil potentiel de réduction des dommages pour les personnes qui consomment des drogues, fournissant des perspectives cliniques et de recherche. La recherche consiste en une étude systématique menée sur les bases de données EMBASE, MEDLINE, CENTRAL et CINAHL en juillet 2022. Pour être incluses, les études devaient répondre aux critères suivants: (1) menées sur une population adulte de personnes qui consomment des drogues; (2) investiguer le CBD comme intervention pour l’usage problématique de substances ou pour des résultats liés à la réduction des dommages; (3) publiées après l’année 2000 et en langue anglaise; et (4) être des études primaires ou des articles de révision. Une synthèse narrative a été utilisée pour regrouper les résultats pertinents pour la réduction des dommages et fournir des perspectives cliniques et de recherche.

Résultats

3 134 articles ont été examinés, dont 27 études ont été incluses. Les preuves restent limitées, mais les études disponibles soutiennent le potentiel du CBD pour réduire le désir induit par les drogues et l’anxiété dans le trouble de l’usage des opioïdes. Les études suggèrent que le CBD pourrait améliorer l’humeur et le bien-être général des personnes qui consomment des drogues. Les preuves indiquent que la monothérapie au CBD pourrait ne pas suffire comme stratégie de réduction des dommages pour l’usage problématique de substances, mais plutôt comme un complément au traitement standard.

Les preuves suggèrent que le CBD pourrait réduire le désir de drogue et d’autres symptômes liés à la dépendance et qu’il pourrait être utile comme stratégie de réduction des dommages supplémentaire pour les personnes qui consomment des drogues. Cependant, il y a un besoin significatif de recherches supplémentaires qui reflètent avec précision les dosages de CBD et les régimes d’administration utilisés dans des contextes réels.

Une étude aux États-Unis

Dans une étude significative de 2014, un groupe de chercheurs a examiné les données provenant de tous les États-Unis sur une période de dix ans. Ils ont découvert que dans les États où le cannabis était légalisé à des fins thérapeutiques, le taux de mortalité par surdose d’opioïdes était inférieur de 25 % par rapport aux États où le cannabis médical restait illégal.

Ces analyses ont ouvert la voie à d’autres recherches explorant le lien entre les lois sur le cannabis thérapeutique aux États-Unis et la réduction potentielle des prescriptions, de l’usage impropre, de la dépendance aux opioïdes, ainsi que des hospitalisations et des surdoses non mortelles associées à l’utilisation de ces substances. De plus, l’augmentation des décès par surdose d’opioïdes s’est stabilisée après la légalisation du cannabis à usage personnel dans certains États, comme au Colorado, où une étude récente a révélé une légère diminution des décès par surdose d’opioïdes par rapport à deux autres États comparés.

Conclusion

À la lumière de l’épidémie des opioïdes, il est important d’identifier le plus grand nombre possible de stratégies pour enrayer la dépendance aux opioïdes. Ces études indiquent clairement la nécessité de recherches expérimentales et cliniques supplémentaires sur le potentiel du CBD comme solution à la crise des opioïdes. Il est crucial de mieux comprendre comment les cannabinoïdes peuvent interagir avec le système endocannabinoïde pour influencer la gestion de la douleur et des symptômes de sevrage, fournissant des alternatives sûres et efficaces aux approches traditionnelles. Pour rester informé des nouvelles découvertes et des informations sur la façon dont le CBD peut compléter un traitement global pour la santé et le bien-être, nous vous invitons à suivre notre blog et découvrez notre gamme de produits sur NativaCBD.it.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Ciao,
vorrei informazioni sui vostri prodotti !